nom_site_spip
Accueil > Actualités > Les Journées Médicales et Pharmaceutiques de Sangalkam

25-27 février

Les Journées Médicales et Pharmaceutiques de Sangalkam

par Genevière Baumann et Djibril Bâ

Tout l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar s’est mobilisé depuis début janvier pour participer à cette deuxième édition des Journées Médicales et Pharmaceutiques de Sangalkam...

Dès 8 heures du matin, les patients font la queue et nous les orientons entre les six guérisseurs présents dans la grande salle. Chaque guérisseur a son assistant qui écrit le diagnostic et le remède puis le patient est emmené vers la pharmacie où l’équipe Dyé, Pape, Binta, aidés de Djibril donnent et expliquent les remèdes à prendre. La queue est longue devant la pharmacie. Les " Troisième Age " sont prioritaires.

La salle de consultation (massage et homéopathie) de Fabienne ne désemplit pas. Elle est assistée de Cheikh qui est d’une douceur sans égale avec les patients.

Le lendemain, les intervenants de la médecine dite moderne (qu’on appelle ici la "médecine toubab") sont à leur poste de spécialisation.

L’Hôpital Traditionnel intègre facilement deux nouveaux tradipraticiens (de garde hier à Keur Massar) : Hamady et Moussa.

A l’accueil, Bernard et Djibril orientent et préparent les consultations des tradipraticiens ainsi que celles de Fabienne. Le flux des patients ne tarit pas. Beaucoup d’hommes, de femmes, de personnes âgées, de toutes les couches de la population.

Cheikh, le directeur de l’école, est le premier sur place et assiste avec de plus en plus d’efficacité Fabienne dans ses consultations homéopathiques et ses massages en anticipant les questions.

Une radio locale, de grande audience, celle de Bambilore, effectue une émission en direct avec la participation de Rencontre des Médecines et programme déjà une nouvelle rencontre consacrée exclusivement à la médecine traditionnelle en avril.

Dès 9 heures le lendemain, troisième et dernière journée, la foule est accueillie. Tous les tradipraticiens sont présents. Le vent du désert d’hier s’est un peu calmé mais il fait très chaud.

La cérémonie de clôture se fait dans la grande salle. Tous les spécialistes de la médecine moderne sont là ainsi que les autorités locales. Tous ont salué la présence de la médecine traditionnelle lors de cette rencontre des médecines. Tous ont souhaité la poursuite, l’intensification du choix pour le patient entre les deux médecines.

A chacun je voudrais transmettre tous mes remerciements pour l’engagement, le sérieux, la collaboration et l’enthousiasme qui ont caractérisé ces trois jours passés dans la Communauté Rurale de Sangalkam !


 Hôpital Traditionnel de Keur Massar - Tous droits réservés