nom_site_spip
Accueil > L’Hôpital et ses collaborateurs > Les chroniques du jardin botanique > Le cotonnier

Les chroniques du jardin botanique

Le cotonnier

Par Djibril Bâ

Le cotonnier est une espèce cultivée de nos jours difficile à classer… Le Gossypum Barbadense est une spéculation majeure de nos temps, il donne du coton qui est une fibre végétale dont l’importance économique se passe de commentaires !

C’est un arbuste qui passe aussi pour espèce ornementale. Il produit, étonnamment, des fleurs de couleur mauve et jaune sur le même pied.
Son importance économique a induit des modifications génétiques de la plante qui, à leur tour, ont entraîné sa grande fragilité, très sensible dorénavant aux attaques des divers insectes.

Cependant, elle reste une plante très estimée au regard des vertus médico-magiques et symboliques qui lui sont rattachées.

Oui, le coton est la base du vêtement qui couvre la nudité de l’homme dès sa naissance jusque dans sa mort ! Les marabouts utilisent la fibre pour effacer les écritures saintes inscrites sur leurs tablettes pour les remettre à leurs patients.

En tant que plante médicinale, à l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar, le cotonnier est employé contre les troubles menstruels, l’insomnie et les maladies liées au foie. Il est un excellent fortifiant aussi. On utilise pour cela ses feuilles, racines, graines et fleurs.


 Hôpital Traditionnel de Keur Massar - Tous droits réservés