nom_site_spip
Accueil > L’Hôpital et ses collaborateurs > Les chroniques du jardin botanique > Le Grewia bicolor

Les chroniques du jardin botanique
de l’Hôpital traditionnel de Keur Massar

Le Grewia bicolor

Par Djibril Bâ

Espèce forestière, est-ce un arbre ou un arbuste ? La question se pose d’autant plus que la surexploitation de la plante ne rend possible que l’observation d’individus sérieusement émondés… Et il serait très intéressant de pouvoir considérer un sujet intact jusqu’à un certain âge. Le grewia bicolor est en effet une plante très utile...

L’espèce pousse dans les sols argileux, sur les termitières ou dans les lits des mares, dans le Sahel.

Le Grewia donne de petites baies comestibles après de petites fleurs jaunes. Il perd ses feuilles très rapidement, d’habitude juste à la fin de la saison des pluies.

C’est une plante très utile. Son bois dur sert à maints ouvrages dont la confection des fameux « yatu kel », ces bâtons qui sont des armes redoutables.

Les fibres de ses écorces sont des lianes utilisées comme ficelles et pour confectionner des cordes.

Il n’en reste pas moins que le Grewia est une plante médicinale de haute facture. Sa notoriété en tant que défatigant est bien assise.

On utilise plutôt les fibres de ses écorces qui, mélangées à l’eau, donnent une solution particulièrement visqueuse considérée comme émolliente, purgative/laxative et antivenimeuse. La solution est réputée efficace contre les maux de ventre.

En gynécologie, le Grewia est préconisé pour faciliter les accouchements.

A l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar, le Grewia entre dans la composition de plusieurs remèdes, en particulier contre les maladies de la circulation sanguine.


 Hôpital Traditionnel de Keur Massar - Tous droits réservés