nom_site_spip
Accueil > L’Hôpital et ses collaborateurs > Les chroniques du jardin botanique > Le gommier

Les chroniques du jardin botanique
de l’Hôpital traditionnel de Keur Massar

Le gommier

Par Djibril Bâ

De son nom latin Acacia Senegalensis, le gommier est une essence forestière. La plante qui produit la fameuse gomme arabique est un arbuste épineux jadis très répandu dans le Sahel…

La sécheresse des années 70 (particulièrement éprouvante pour la flore et la faune) l’y a sérieusement malmenée au point que l’on ne doit plus son existence qu’à sa régénération assistée dans le cadre de plantations privées conçues pour l’exploitation commerciale de sa gomme et des projets de revalorisation de la séquestration du carbone.

Ainsi son accès est devenu très difficile et donc son utilité médicinale s’est évanouie dans les esprits… pour ne laisser subsister que les propriétés rattachées à la gomme aux multiples usages. Cette gomme qui fait l’objet de commerce depuis plus de 4000 ans serait antidiarrhéique et émolliente.

Toutefois, l’espèce en elle-même comprend plusieurs variétés sans que cela ne prête à grande conséquence sur le plan thérapeutique traditionnel, tout au moins. Branchettes et racines du gommier sont employées contre les douleurs dentaires et les dermatoses.

A l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar, on utilise la gomme. Elle entre dans le traitement des dermatoses et naturellement contre les lésions lépreuses.

Voir en ligne : Le blog des amis de l’Hôpital de Keur Massar


 Hôpital Traditionnel de Keur Massar - Tous droits réservés