nom_site_spip
Accueil > L’Hôpital et ses collaborateurs > Les chroniques du jardin botanique > Le figuier de barbarie

Les chroniques du jardin botanique
de l’Hôpital traditionnel de Keur Massar

Le figuier de barbarie

Par Djibril Bâ

De son nom latin Opuntia tuna, le figuier de Barbarie est une plante épineuse, une sorte de cactus, très envahissante. Il ne peut qu’avoir été introduit car il n’existe pas, à proprement parler, de cactus africain autochtone.

C’est une espèce fruitière introduite au Sénégal où elle s’est naturalisée en bordure de la mer, dans la moitié Nord du pays.

Elle a une tendance arborescente et croît en juxtaposant ses feuilles sur lesquelles des fleurs jaunes ou rouges donnent des fruits parsemés d’épines riches en vitamines C et à la pulpe rouge, juteuse, parfumée et sucrée.

Il est des endroits où la plante est cultivée pour le commerce de ses fruits qui sont à la base d’une industrie florissante. On consomme également ses jeunes feuilles.

La réputation médicinale du figuier de Barbarie est très discrète dans notre pays. Toutefois, le figuier de Barbarie est bien une plante médicinale.

En médecine interne, on lui reconnaît un effet hypoglycémiant, hypocholestérolémiant, antiulcéreux, anti-inflammatoire, diurétique, anti-diarrhéique et tonique.

En médecine externe, on l’utilise dans les massages, cataplasmes et masques de beauté.

A l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar, le figuier de barbarie est surtout employé comme un antiparasitaire.

Voir en ligne : Le blog des amis de l’Hôpital de Keur Massar


 Hôpital Traditionnel de Keur Massar - Tous droits réservés